La publicité arrive sur YouTube Shorts

Annoncée en septembre 2020, arrivée sur YouTube en juillet 2021, Shorts franchit une nouvelle étape en annonçant l’arrivée de la publicité sur cette nouvelle fonctionnalité. Décryptage de cette annonce qui devrait ravir les annonceurs mais qui risque de détériorer drastiquement l’expérience utilisateur sur l’application. 

Un réel engouement pour le snack content

La firme détenue par Google revendique 30 milliards de vues quotidiennes sur Shorts. Un trafic qui prouve que YouTube a eu raison de se lancer dans la bataille avec Instagram et TikTok. De nombreux vidéastes en provenance de TikTok et d’Instagram ont investi la plateforme pour y proposer leur contenu à une nouvelle audience. Le contenu vidéo court et viral est bien ce qui fonctionne le plus en ce moment. Pourtant, contrairement à ses concurrents, YouTube ne génère pas encore de revenus publicitaires grâce à cette fonctionnalité. Une anomalie qui devrait bientôt être de l’histoire ancienne. 

Un moyen de pousser les utilisateurs à souscrire à YouTube Premium 

En effet, YouTube envisage de généraliser sa publicité sur la fonctionnalité “Shorts”. Des tests sont en cours de réalisation et les premiers retours des annonceurs sont positifs. Comme sur TikTok ou Instagram, l’algorithme de Shorts propose aux utilisateurs des vidéos avec des thèmes qu’ils apprécient. Un bon moyen également de segmenter la publicité et de proposer des annonces qui parleront à chaque utilisateur. Néanmoins, l’arrivée de la publicité pourrait ruiner l’expérience des utilisateurs. Les internautes n’apprécient pas être couper dans le visionnage de leurs vidéos. Ils pourraient ainsi être amenés à souscrire à YouTube Premium pour bénéficier de l’entièreté de l’application sans être dérangé par la publicité. Une stratégie qui risque de faire réagir.

Vous souhaitez créer de toute pièce une stratégie d’influence impactante pour votre marque sur TikTok, Twitch, Pinterest, Instagram ou encore YouTube ? N’hésitez pas à nous contacter : morgane@bolt-influence.com. 

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :

à la une

Meta récompense les créateurs proposant un contenu original

Alors que TikTok vient d’annoncer la création d’un nouveau programme TikTok Pulse, Meta entend bien lui emboîter le pas. La société qui détient Facebook et Instagram a décidé d’apporter des nouveautés, notamment en ce qui concerne le mode de rémunération des créateurs, sur son programme Reels Play Bonus.

Instagram opère sa TikTokisation avec la vidéo

Instagram poursuit son développement et n’a d’autre choix que de s’inspirer de ce que propose TikTok sur sa plateforme. En effet, face à son concurrent numéro 1, Instagram doit s’adapter et proposer à ses utilisateurs des fonctionnalités qui plaisent. Application dédiée à la photo, Instagram se tourne de plus en plus vers la vidéo. Il faut dire que le contenu vidéo est celui qui séduit le plus les utilisateurs et annonceurs. Plusieurs modifications ont d’ores et déjà été annoncées sur Instagram à ce sujet par Adam Mosseri.

LilianCinoche revient sur son quotidien de créateur de contenu

Chaque semaine, Bolt Influence vous fait découvrir un de ses talents au travers d’une vidéo présentation. Cette semaine, c’est au tour de Lilian Cinoche de nous présenter son activité de vidéaste sur TikTok. Le créateur de contenu revient sur ses premiers pas sur la plateforme, sa routine de création et sa manière de collaborer avec les marques. Plongez dans son quotidien rythmé par les sessions de tournage, le montage et la publication de ses vidéos.

TikTok met en place un nouveau partage de revenus avec les créateurs

TikTok a récemment lancé la création de “Pulse”, un nouveau format publicitaire. L’entreprise ByteDance va désormais opérer un partage des revenus publicitaires avec les créateurs de contenu. Une nouvelle qui devrait ravir les influenceurs présents sur la plateforme mais aussi les annonceurs qui disposent d’un nouvel outil promotionnel. Décryptage de cette annonce qui devrait faire beaucoup parler.